Hervé FOUCHER, responsable de la galerie d’art associative Octave Cowbell à Metz, s’est lancé dans la fabrication de meubles en bois des Vosges et a décidé de les commercialiser depuis 2015. Il vous accueil dans son local aux couleurs de sa marque Sapinbrut, au 13 rue du Neufbourg, quartier Saint-Thiebault. Un style qui colle avec l’ambiance Datcha : du bois au naturel, de la simplicité et de la robustesse. On file quartier Saint-Thiébault pour en savoir plus…

Sapin brut bois

Au départ, c’est pour habiller sa galerie qu’il s’est lancé. Et puis le concept a fait son effet. L’atelier de fabrication est installé aux TCRM-Blida, tiers lieux de création et d’art à Metz.

Meuble bois metz

Les créations d’Hervé trouvent leur place dans les entrepôts des TCRM-Blida

Après un premier projet pour la Direction régionale des affaires culturelles (réalisation du mobilier pour l’accueil du public) », les demandent s’enchaînent. Il faut dire que les prix sont attractifs pour des créations originales (à partie de 80 ou 100 euros pour de petits meubles). Le showroom est quant à lui situé entre la gare et le centre-ville, rue du Neufbourg.

Boutique sapin brut metz

La boutique Sapinbrut, rue du Neufbourg à Metz centre

Hervé est autodidacte. Il n’a pas de formation de menuisier mais il est créatif. Il ne manque pas d’idées. A l’hiver 2015-2016, il a par exemple proposé de recycler le dernier grand sapin de Noël de la place de la Gare à Metz pour en faire des meubles (une partie a d’ailleurs servi à fabriquer le salon éphémère de la place de la Comédie, utilisé au printemps et à l’été 2016).

Bois des Vosges

A cette philosophie éco-responsable, qui se retrouve dans toutes ses réalisations, s’ajoute la vocation sociale de son entreprise : les emplois créés sont destinés à des chômeurs en réinsertion.

Boutique sapin brut

Aujourd’hui, les meubles d’Hervé séduisent aussi bien les entreprises que les particuliers. Les consommateurs cherchent à sortir des sentiers battus, à se rapprocher de la nature avec des matériaux bruts et favorisant les circuits courts. Cela tombe bien, puisque c’est ce que propose Sapinbrut. Le mobilier est dans l’air du temps, avec un design épuré. Le gros avantage est aussi qu’il est évolutif, relookable et durable. J’ai eu envie d’en savoir plus sur cette belle aventure et sur les projets d’Hervé, et je vous en fait profiter.

/ Bonjour Hervé, merci de prendre le temps de répondre à mes quelques questions.
Tout d’abord, d’où viens-tu ? Es-tu mosellan ?

Non, je suis né en Touraine dans la région Centre, je suis arrivé à Metz pour mes études d’art.

/ Comment est née cette idée, celle de fabriquer des meubles ? Est-ce une envie de longue date ? Avais-tu déjà fait des créations pour toi, ta famille ou tes amis avant de te lancer ?

L’idée de fabriquer du mobilier en sapin des Vosges m’est venue en randonnant sur les massifs vosgiens. Je me suis aperçu qu’il y avait encore beaucoup de scieries en activités et que la plupart des grandes enseignes de bricolages importaient pourtant du bois de très loin.

/ Comment est venu le projet de commercialisation, l’idée du showroom et de la marque ?

Après quelques tests de fabrication de meubles, réalisés pour des proches et plusieurs scénographies d’exposition, je me suis lancé dans ce projet. L’idée du showroom était une évidence, c’est ainsi que je voulais présenter les choses, idem pour la marque. L’installation de l’atelier à Blida m’a permis d’avoir toute la place nécessaire pour mon activité, c’est pratique et c’est un lieu plein d’énergie.

Meubles blida

/ Que faisais-tu avant ? As-tu une formation en particulier ?

J’étais et je suis toujours directeur artistique d’une galerie associative à Metz (depuis une quinzaine d’années), www.octavecowbell.fr. Je n’ai pas de formation dans le domaine du bois, j’ai appris sur le tas et j’apprends encore tous les jours.

Sapin Brut

/ Tes meubles sont-ils « bio », ou plutôt santé-friendly (c’est-à-dire sans COV, sans formaldéhydes) ?

Oui tous nos meubles sont écologiques et nous essayons de réduire au mieux notre impact sur l’environnement.

Hervé FOUCHER

/ L’idée de la valorisation de la filière bois semble être au cœur de ce projet. Pourquoi est-ce important selon toi ?

Il est important pour moi de valoriser la matière première locale et retrouver une commercialisation à petite échelle, c’est bien plus logique que d’aller les chercher très loin, avec des coûts plus élevés. C’est plus responsable, cela permet de faire marcher les entreprises du territoire et cela permet une certaine proximité avec les clients également.

/ L’idée de consommer mieux, de choisir du fait-main, de préférer les circuits courts, touche aujourd’hui la décoration d’intérieur comme cela est le cas depuis longtemps dans l’univers de l’alimentation. Penses-tu que ce phénomène est durable, que c’est un changement progressif dans les valeurs des citoyens ou un effet de mode ?

Non ce n’est pas un effet de mode. Si les parents d’aujourd’hui ne veulent pas que leurs enfants vivent dans une société obnubilée par le profit et la valeur de l’argent, il faut leur apprendre à consommer autrement, à se détacher des choses matérielles et il faut aussi leur apprendre à acheter de la qualité et des choses fabriquées localement. Plus tard, ils garderont cette habitude et cela deviendra un réflexe pour eux. Faire attention à la façon dont on consomme rentre désormais, petit à petit, dans les valeurs.

/ Je crois que ton idée était au départ d’inviter chaque année un designer. D’aller avec elle/lui dans les Vosges et de lui faire rencontrer le personnel de l’Office National des Forêts (ONF) et des scieries avant de se lancer dans la fabrication d’un meuble. Cela est toujours d’actualité ?

Oui, nous accueillons un étudiant par an de l’Ecole Supérieur d’Art et de Design de Nancy. Nous travaillons ensemble sur un projet qui devient concret et qui porte leur signature ensuite.

Meubles bois metz

/ Et le projet d’insertion, où en est-il ?

Toutes les personnes que nous employons sont des chômeurs de longue durée parfois sans réelle formation dans le bois. Nous accueillons aussi toute l’année des jeunes de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) pour des stages de découverte.

Meubles sapin brut

/ Avec quelles scieries travailles-tu ?

Nous travaillons avec l’une des plus grosses scieries des Vosges, située à Saulxures-sur-Moselotte. Celle-ci prend son bois à 250 km aux alentours, jamais plus loin.

/ Aujourd’hui, Sapinbrut te prend tout ton temps où tu arrives à en trouver encore pour d’autres activités, pour des voyages ?

C’est important pour moi de ne pas me laisser envahir dans ma vie pro, par mes diverses activités et j’essaye au maximum de réaliser mes rêves. Donc je me donne la chance de voyager un peu, dans les pays nordiques par exemple 😊.

/ Quel est ton prochain projet ? Ton prochain axe de développement ? Quelles sont les actualités de Sapinbrut ?

Nous travaillons actuellement à la commercialisation de canoës en bois, en Suède, avec l’installation d’un atelier sur place.

Un énorme merci pour tes réponses ! On en sait plus maintenant ! Le pari était de se rapprocher de la nature. C’est chose faite. Aujourd’hui, je voyage un peu vers les Vosges à chaque fois que je passe devant cette boutique. Merci pour ce petit coin d’air pur au cœur de la ville !

Suivez l’actualité d’Hervé sur : son site / sa page Facebook

MERCI D’AVOIR PRIS LE TEMPS DE LIRE CET ARTICLE SUR VOTRE BLOG DÉCO DATCHA ! POUR ÊTRE AU COURANT DES NOUVEAUTÉS ET BONS PLANS :